À la vie, un film sensible sur le post-partum et la place des sages-femmes

Aude Pépin signe un documentaire sur l’accompagnement de la délicate période du post-partum. Elle a choisi de suivre Chantal Birman, une figure de la profession qui exerce en Seine-Saint-Denis, un département particulièrement touché par les inégalités de santé. Sortie prévue le 20 octobre dans les salles de cinéma.

© D.R.

Vous avez choisi de ne suivre qu’une sage-femme. Pourquoi Chantal Birman ? Aude Pépin : L’idée du film est née en 2018, lors d’un plateau de l’émission des Maternelles avec Chantal Birman au sujet de la dépression…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique.