Baisse du numerus clausus : les représentantes disent non !

En septembre, le Conseil national de l’Ordre plaidait pour une légère baisse du numerus clausus à la rentrée prochaine. Depuis, associations et organisations de sages-femmes se sont majoritairement positionnées contre, à l’exception de l’Association nationale de sages-femmes libérales.

Le CNOSF a préconisé une baisse du numerus clausus (NC) de 1005 à 900 à la rentrée 2017 et davantage ensuite. Une décision qui pourrait menacer certaines écoles de sages-femmes. Objectif pour l’Ordre : freiner la…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique.