Des « valises maternité » solidaires

En créant l’association Un petit bagage d’amour, qui distribue des « valises maternité », la sage-femme Samra Abaidia-Seddik ne s’attendait pas à un tel déferlement de solidarité. Aujourd’hui, elle fait le lien entre de trop nombreuses mères en situation de grande précarité, des citoyennes investies et plusieurs célébrités sensibilisées.

La sage-femme Samra Abaidia-Seddik, à l’origine de l’association Un petit bagage d’amour, et le prêtre Henri de la Hougue, curé de la paroisse de Saint-Sulpice, au cœur de Paris, qui accueille l’énorme stock de puériculture dans l’ancienne bibliothèque de l’édifice historique. ®D.R.

D’un point de vue privé, le sort des femmes enceintes et l’avenir matériel des nouveau-nés paraissent stimuler la générosité. De nombreux particuliers et plusieurs entreprises y sont sensibles. La cause fédère aussi une bonne poignée…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique.