Gérer les pénuries estivales, et après ?

C’est le deuxième été où les tensions en effectifs sont si aigües en maternité. Si la période estivale concentre toute l’attention à court terme, il y a urgence à voir plus loin, pour éviter d’amplifier l’effet domino.

© Portra – istockphoto.com

Les réorganisations en mode dégradé prévues pour l’été se succèdent. Après trois périodes de fermeture en mai, la clinique de Lesparre-Médoc, en Gironde, sera de nouveau fermée en août. Dans les Yvelines, la maternité publique…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique.