Là où les autres ne vont pas

L’association Medina, basée à Bourges, a permis la création d’une maternité dans la banlieue d’Alep en Syrie. Une zone de conflits où les ONG traditionnelles n’interviennent pas.

Medina est née de la volonté de deux médecins intervenus lors de la guerre en Bosnie en 1994. Ils avaient alors tenté de guérir une petite fille leucémique, dont l’association porte aujourd’hui le nom en…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique.