L’endométriose, un objet politique ?

À trois mois de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron et ses conseillers annoncent une nouvelle cause nationale : la lutte contre l’endométriose. Attendu de longue date par les patientes et les associations, le projet est ambitieux.

Pour la première fois, un président de la République s’est adressé solennellement aux Français, pendant plus de cinq minutes, à propos de l’endométriose. Il l’a présentée comme « un problème de société », dont il veut faire…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique.