Maisons de naissance : un déploiement fragile

Fin 2021, le Gouvernement a ouvert la voie à la généralisation des maisons de naissance, tout en l’encadrant strictement. Près de vingt-quatre projets, au moins, sont en gestation pour les années à venir. Mais en l’absence de solutions juridique et économique pérennes, la fragilité du modèle perdure.

Déployer les maisons de naissance, mais très lentement. Telle semble l’option choisie par le Gouvernement. Avec la publication, fin 2021, de trois textes encadrant l’ouverture de nouvelles structures, le Gouvernement suit à la lettre les…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique.