Vulvodynie, prise en charge en rééducation

La vulvodynie demeure un symptôme médicalement inexpliqué, qui peut dépendre de plusieurs facteurs. L’accompagnement de la patiente qui en souffre se doit d’être global et pluridisciplinaire, visant la détente et non le renforcement musculaire.

EXPOSÉ  Camille* nous est adressée par un dermatologue et vénérologue, pour une rééducation périnéale dans le cadre d’une prise en charge de vulvodynie apparue il y a quatre ans. Camille a 56 ans et aucun antécédent…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique.